Les orpailleurs du Rhin

“L’idée d’un chercheur d’or évoque volontiers à l’imagination un aventurier, risquant tout pour s’enrichir du jour au lendemain et dépensant facilement les sommes que le hasard lui a livrées. Ah! qu’on est loin de ce type légendaire quand on regarder travailer les ”orpailleurs” du Rhin!
Là, ce sont les pauvres diables qui se livrent à cette recherche, au milieu des bancs de gravier, à Niffern, à Nambsheim, ou entre Rhinau et Kiehl, et ils n’acceptent ce travail que lorsqu’ils n’ont pas d’autres occupations. Songez que leur bénéfice, quand tout va pour le mieux, atteint à peine deux francs par jour! C’est que là, il n’y a pas à espérer la rencontre de grosses pépites ni même de petits grains, mais seulement de menues paillettes, qui atteignent au plus… un millimètre! Rarement la richesse des dépôts dépasse 6 grammes pour 10,000 kilogrammes de gravier aurifère! Et quelles peines pour arriver à recueillir les précieuses parcelles! Il est vrai que les orpailleurs du Rhin n’ont à leur disposition que des moyens très primitifs. L’orpailleur enlève le sable à la pelle, et il y a bien des pelletées inutiles. A côté du gisement d’exploitation, l’orpailleur installe une table inclinée longue de deux mètres recouverte d’un drap de laine. C’est quatre à cinq cent fois par jour que le travailleur charge la table de lavage. Quand il a recueilli le sable qui est présumé contenir de l’or, ce sont encore bien des opérations successives de filtrage avant qu’il le triture avec un peu de mercure et qu’il ne le soumette à la distillation. En ces dernières années, les orpailleurs du Rhin n’ont pas réussi à trouver pour plus de quarante mille francs d’or. Et ils étaient nombreux, ceux que la misère contraignait à cette besogne au salaire dérisoire. On voit que chacun d’eux n’a guère réussià gagner sa vie. Ces chercheurs d’or là ne ressemblent guère aux mineurs californiens : ils n’ont pas besoin de défendre leur gain à coups de révolver!”

(Jean Frollo : La diminution de l’or, Le petit parisen n°5776, 20 août 1892)